mercredi 30 mars 2016

Inédits n°17

Eric Dejaeger
Musée de la vie rurale de Steenwerck, oct. 2016.
©  photo François-Xavier Farine
de Éric DEJAEGER né en 1958 :


LES RETRAITÉS

Ils ne veulent rencontrer
personne. Les voir ?
Lui faut arriver tôt
& avoir du bol. Il sort
parfois aux aurores hirsute
en diable & va faire
sa toilette à l’abreuvoir
là-bas puis remonte
direct au fenil : n’aime plus
trop la lumière. Elle c’est
plus facile. Quand il fait
chaud elle prend des bains
de soleil à poil dans la cour.
Elle vaut plus trop
le déplacement.
Un fils ? Chevelu & barbu ?
La trentaine ? Non
y a jamais eu ça
ici. 


L’ÉROTOMANE & LA FRIGIDE

Il la prenait
en missionnaire
en levrette.
Elle prenait
sans sourire.
Il la prenait
par devant
par derrière
à la hussarde
entre deux portes.
Elle prenait
sans sourire
ni jouir.
Après six mois
il trouva la solution :
il la prit définitivement
en grippe. 


FOIRE DU LIVRE BRUXELLES 2016

Les lecteurs potentiels

défilent en regardant
l’auteur assis
qui regarde les lecteurs
potentiels qui défilent
en regardant l’auteur
assis qui regarde
les lecteurs potentiels
qui défilent en regardant
l’auteur assis
qui regarde...
Ces séances de dédicaces
quel ennui ! 


UNE PREUVE DE PLUS
DE MON VIEILLISSEMENT

Mes idoles musicales

des 70s
s’éteignent petit
à petit :
Rick Wright (1943-2008)
Jon Lord ((1941-2012)
Lou Reed (1942-2013)
Alvin Lee (1944-2013)
David Bowie (1947-2016).
Je ne veux pas
savoir qui va
allonger la liste.
J’espère juste m’éteindre
avant Adamo
& Annie Cordy : 
je ne supporterais pas
le battage médiatique
belge lié à
leur départ. 


LA MIRACULÉE

Elle est la seule
à être encore
vierge.
Toutes celles
qui l’entourent
ont été souillées.
Elle ne comprend pas
pourquoi elle a été
épargnée
par quel heureux
hasard elle reste
immaculée.
C’est pourtant simple...
Dans sa fébrilité
créatrice
l’écrivain a passé
une page de son
cahier de brouillon :
ayant été sautée
elle est restée vierge.


LE JUSQU’AU-BOUTISTE

De fil en aiguille

petit à petit
il avance.
Il inspire à fond
& sent qu’il va
y arriver.
Il se concentre
encore un peu plus...
Ça vient...
Ça vient !
Il y est presque !
Plus que quatre lignes...
Plus que trois...
Ça y est !
Il a terminé
son poème !!!


Éric DEJAEGER :

Né en 1958, Éric Dejaeger est un poète belge à l'inspiration prolifique qui ne se prend jamais au sérieux.
Il écrit depuis plus de trente ans : romans, poèmes, contes brefs, nouvelles, aphorismes… Il participe régulièrement à des batailles d’aphorismes, de l’autre côté de la frontière, avec d’autres comparses zélés comme Paul Guiot, André Stas et Jean-Philippe Querton. Il coanime, depuis plusieurs années, la revue microbe qui publie principalement des poètes français, belges et des grands américains non traduits.
Sa poésie n’a pas peur du grotesque, de l’à peu-près, du gag brutal ni de l’autodérision pour provoquer le rire. Jean L’Anselme (1919-2012) et Jacques Sternberg (1929-2006) ont reconnu en lui l’un des leurs.


le petit jésus et la vie sexuelle des poètes
Dernières publications :

Le petit Jésus et la vie sexuelle des poètes (nouvelles), Le Cactus inébranlable, avril 2016
Toujours Non au littérairement correct !, couverture par Émilie Alenda, Gros Textes, 2016 
Courts, toujours ! : 150 contes élagués, Le Cactus inébranlable, 2015 
Le violon pisse sur son powète, collage d'André Stas, Les Carnets du Dessert de Lune, 2015
Une femme à gros seins qui court un marathon
, Gros Textes, 2015 

Ouvrir le gaz 30 minutes avant de craquer l'allumette, illustré par Pierre Soletti, Gros Textes, 2014 
Buk you ! (ouvrage collectif autour de Bukowski), Gros Textes, 2013

Le blog de l'auteur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire