lundi 13 août 2018

Le Bureau vide de Frank De Bondt

le-bureau-vide-frank-de-bondt
Buchet-Chastel, 2010
13,50 Euros


Un matin, Marc Deleuze, directeur des ressources humaines d'une société nommée « la Maison », découvre son bureau vidé.
Assis à califourchon sur une chaise au milieu du couloir ou allongé sur la moquette de son ex-bureau, il décide alors de faire acte de résistance passive, tout en observant autour de lui les stratégies et l’hypocrisie du management, ainsi que les relations professionnelles qui se délitent ou « se faux-culisent » au sein de la société, bientôt absorbée par un grand groupe, et rebaptisée
« General Domus ».

« Un récit impitoyable, drôle et subversif » à la fois, qui fait réfléchir face à l'absurdité.

Né à Bruxelles et vivant en Bretagne, Frank De Bondt, ancien journaliste et éditorialiste à Sud-Ouest puis au Républicain lorrain, est un écrivain confidentiel qui ne doit pas le rester. Au début des années 90, j'avais lu son tout premier roman déjà remarquable, Demain dimanche, paru chez Denoël. 
Depuis, il a écrit 4 autres courts romans chez Buchet-Chastel.

Le site des éditions Buchet-Chastel


Une interview du romancier, Frank De Bondt, parue dans Ouest France en septembre 2013.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire