lundi 21 janvier 2019

La vengeance de la pelouse


Dans mon rêve
elle me suit à scooter
en maillot de bain
deux pièces
elle a un corps parfait

elle sourit
c’est l’été

je la photographie
pour immortaliser
la scène
au-delà de mon crâne en feu

Mais le cliché ne cadre
que la naissance
de sa petite poitrine délicieuse

(C’est déjà beaucoup)

j’aime bien ce polaroid-là
qui n’existe pas en vrai

et pourtant plus vrai que nature.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire