vendredi 13 janvier 2017

Jean L'Anselme, grand poète d'humour généreux (1919-2011)

Dès janvier 2001, j'ai entretenu une correspondance suivie avec Jean L'Anselme - comme beaucoup de poètes d'ailleurs - jusqu'à sa disparition en décembre 2011.
En plus d'être un poète majeur, Jean L'Anselme était un homme généreux, bienveillant, qui savait aussi être attentif aux parcours poétiques des autres.
J'avais découvert ce poète d'humour, en 1991, dans un vieux n° de Poésie 1 sur la poésie comique, ainsi que dans l'un des 17 volumes de La Bibliothèque de Poésie consacré à 
« la poésie contemporaine de langue française » paru chez France Loisirs sous la direction de Jean Orizet et le concours de Jean Breton.
Je n'eus de cesse d'interroger Jean L'Anselme sur son parcours et ses relations avec des poètes comme Éluard, Aragon, Prévert, Cendrars, Guillevic ou les poètes de l'École de Rochefort (Cadou, Béalu, Bérimont, Rousselot). Puis d'autres, plus contemporains, que j'appréciais tout autant, comme André Laude, Yves Martin, poètes qui appartenaient à la Galaxie Chambelland, Orizet, Breton au début des années 70 jusqu'au milieu des années 90.
Je l'ai rencontré à trois reprises à Angers lors de son colloque, en compagnie de Guy Chaty, puis à la librairie Solstices de Lille en 2002, ainsi qu'au « Lundi des Poètes » de Paris en 2009. L'homme, Jean L'Anselme, ressemblait tant à sa poésie !

J'ai décidé de mettre en ligne une vidéo inédite diffusée à l'époque sur Canal 9, ex-chaîne régionale, suite à sa venue à la Librairie Solstices de Didier Deroeux, rue de Gand à Lille, en décembre 2002.

Je l'avais précieusement gardée sur une vieille VHS.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire