samedi 23 février 2019

Daran, album « L'homme dont les bras sont des branches » (2012)

« La chanson reste à l’ordre du jour. » a écrit Patrice Delbourg. « La poésie est à l’ordre de la nuit » lui avait soufflé Georges Perros à la page 89 de ses Papiers collés III, Gallimard, 1978.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire