mercredi 23 novembre 2016

Jean Breton (1930-2006), poète-éditeur et passeur mémorable

Jean Breton

Jean Breton a été toute sa vie un animateur de poésie, du lancement de la revue Les Hommes sans épaules à la création de la revue Poésie 1 (avec Jean Orizet et Michel Breton) de 1969 à 1988.
Il a fondé en 1966 jusqu'en 1997 les formidables éditions Saint-Germain-des-Près (SGDP) publiant énormément de poètes-clés ces années-là.
Il a également réalisé une dizaines d'anthologies en volumes.
Ses chroniques sur le vif : 1952-1980 (1982) et son Poésie pour vivre, manifeste de l'homme ordinaire (1964) coécrit avec Serge Brindeau, où se sont reconnus beaucoup de poètes de sa génération, témoignent de son immense activité et de sa passion chevillée au corps pour la poésie du XXe siècle.

À redécouvrir son double recueil : Chair et soleil (Prix Apollinaire 1961) suivi de L'été des corps (réédition Le cherche-midi, 1985).

Son fils, Alain Breton, poète lui-même, poursuit la voie de son illustre paternel à la tête des éditions de la Librairie-Galerie Racine, située dans le 6e arrondissement de Paris (métro arrêt Odéon), non loin de l'actuel Marché de la Poésie de la Place Saint-Sulpice.




Un merveilleux reportage de 1969 sur la librairie Saint-Germain-des-Près où le poète-éditeur, Jean Breton, évoque le premier recueil de Daniel Biga

Bio-bibliographie de Jean Breton

Jean Breton, la poésie pour vivre, article de Michel Baglin sur Texture


En 2006, la revue, Les Hommes sans épaules, lui a consacré un numéro spécial intitulé « Jean Breton ou le soleil à hauteur d'homme » sous la houlette de Christophe Dauphin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire